Les fondateurs du mouvement expressionniste du Blaue Reiter

Der Blaue Reiter ou le Cavalier bleu est un groupe d’artistes expressionnistes fondé à Munich. Le groupe a organisé deux expositions en 1911 et en 1912 et a publié un almanach en 1912. Ses fondateurs principaux sont Franz Marc ,Vassily Kandinsky, et August Macke.

Le Blaue Reiter : qu’est-ce que c’est ?

Le blaue reiter ou le Cavalier Bleu n’a pas de règles strictes. Toutefois, ce mouvement reposait sur l’Almanach  le plus stimulant du renouveau des formes esthétiques dans les chefs-d’œuvre de l’art, de la musique, de la littérature, de la scénographie, à la veille de la Première Guerre mondiale.  

Cet ouvrage est rédigé par ses fondateurs Wassily Kandinsky, Frantz Marc et de leurs amis : Macke, Schoenberg, Bourliouk, Sabaneev,Allard, etc. Il contenait des écrits sur la musique et la peinture. Pour savoir sur le Cavalier Bleu, cliquez ici pour plus d’infos.  L’initiative du Cavalier Bleu n’est ni un style, ni une association, ni un mouvement, pourtant le titre en dit long et suscite la curiosité des passionnés.

Qui sont les fondateurs de Blaue Reiter ?

Au lendemain de la cessation des hostilités du conflit mondial, en 1927, Claude Monet, un peintre impressionniste français offrait à la France les « Nymphéas », exposés au musée de l’Orangerie. Pour savoir quelque chose sur l’histoire de sa collection, deux peintres allemands Franz Marc et August Macke morts au front en France furent rendus  hommage par l’institution parisienne. L’aventure du cavalier bleu fut à voir le 17 juin 2019 au musée de l’Orangerie.

Le 6 janvier 1910, Franz Marc et August Macke se rencontrèrent à Munich. Ils deviennent membres du mouvement le cavalier bleu, un mouvement expressionniste créé par Vassily Kandinsky et Franz Marc. Près de cent œuvres dans le domaine de la peinture comme les arts plastiques furent rassemblées. L’exposition rappelle à l’esprit l’écriture plastique de ces deux artistes. Le Blaue Reiter présente deux expositions en 1911 et en 1912. À l’origine, c’est un projet éditorial, mais pas un mouvement. Vassily Kandinsky, Franz Marc et August Macke ont conçu un almanach où ils veulent diffuser une combinaison de plusieurs cultures, d’écritures plastiques et de mouvements.

Le mouvement du Cavalier Bleu

Le mouvement reflète plutôt le côté animal de l’homme, la nécessité intérieure et l’instinct selon le principe le cavalier bleu kandinsky. Le groupe fit son apparition à Munich et transmis à Berlin au même moment que le « Die Brücke ». C’est l’étape abstraite de l’expressionnisme. Les membres du blaue reiter sont :Kandinsky, Marc, Jawlensky, Macke, Paul Klee, Campendonk. Der Blaue Reiter vient du nom du tableau de Franz Marc qui représente des chevaux bleus de façon abstraite. Des artistes célèbres se rassemblent à Murnau près de Munich et forment un mouvement dans le monde de l’art. Ce mouvement combine des aquarelles abstraites de Wassily Kandinsky, une vision poétique de la couleur et de la nature de Macke ou Marc. Cela a entraîné la fondation de l’école de Bauhaus par Walter Gropius.

Pour mieux connaître l’expressionnisme allemand et le Cavalier bleu, il existe de nombreux livres que vous pouvez lire ; almanach du cavalier bleu, l’expressionnisme de Norbert Wolf, Vassili Kandinsky vers l’abstraction de Ulrike Becks-Malorny… L’expressionnisme allemand ne se limita pas à la peinture, il toucha également d’autres domaines artistiques ainsi que la peinture. En 1933, année de l’ascension d’Hitler au pouvoir, le Blaue Reiter fut interdit. Les premières expositions avaient choqué certains membres attachés au conformisme. Le Cavalier Bleu ne dépasse pas l’année 1913 en même temps que la dissolution de Die Brücke. Cet état de courte durée des manifestations du Blaue Reiter fut compensé par le renouvellement de la vision pratique et théorique qu’elles apportent.