Les galeries d’art pour démocratiser l’art contemporain

démocratiser galeries d’art

Publié le : 01 octobre 20183 mins de lecture

Dénicher des artistes de talent en France n’est plus une activité réservée aux galeries d’art parisiennes. Des plates-formes numériques permettent au public de découvrir et d’acheter des œuvres d’art, aussi facilement que sur un site de commerce en ligne. Ainsi, l’Art, devient accessible à tous et à des prix abordables.

Les galeries d’art en ligne ont le vent en poupe. Certaines ont même pu bénéficier de dons de la part de mécènes connus. Ce nouveau concept de l’art permet la démocratisation de la sphère artistique en la rendant accessible à un public plus large. Seul le web est capable d’offrir une telle rencontre entre deux mondes, celui du public qui n’ose pas entrer dans les galeries et celui des artistes qui rencontrent des difficultés à faire connaitre leur travail. Kazoart est l’une de ces galeries d’art en ligne. Elle est en pleine expansion et référence environ soixante-dix artistes et plus de 1 300 œuvres, allant du dessin inspiré du Street art à la peinture à l’huile figurative, en passant par l’aquarelle, l’encre ou la sculpture. Et puisque «l’art est enfin accessible», le leitmotiv du site, le prix des œuvres reste mesuré,  et varie de 100 à 5 000 euros dont 80 % sont inférieures à 1 000 euros.

La galerie de peinture en ligne sélectionne rigoureusement ses artistes avant de les proposer aux amateurs en quête d’une collection pertinente ou d’un achat plaisir. Pour qu’un artiste soit sélectionné, il doit faire preuve de cohérence dans ses travaux qui doivent être des pièces originales, uniques ou tirées à peu d’exemplaires.  La demande est en croissance régulière  et chaque semaine, vingt à trente candidatures d’artistes sont reçues, mais seule une poignée est retenue. La galerie d’art en ligne perçoit une commission de 30 % sur le prix de vente d’une œuvre, alors qu’une galerie classique prélève 50 % de la somme.

Dans un proche avenir le site d’art en ligne envisage de se tourner vers l’international, en développant sa visibilité sur les réseaux sociaux. Le catalogue est ainsi partagé sur Instagram et Pinterest, très prisés des amateurs d’art. Promouvoir la vente de pièces d’art en ligne offre de bonnes perspectives et permet surtout de rendre l’art plus accessible à tous. L’art se crée, la culture se développe. Dans un monde de plus en plus compliqué et divers, pour se faire comprendre de tous, l’art doit être adapté, médiatisé et managé.

—————————————–
Pour en savoir plus cliquez ici

À parcourir aussi : Le concept des galeries d’art contemporain

Pour plus d'informations : Le musée d’Art Moderne de la ville de Paris, un musée dans l’air du temps

Plan du site